09 August 2016

Fêtes de la Nouvelle-France 2016

Un Voyageur en compagnie d'une Habitante.
Comme est mon habitude à chaque année, ce fut un très grand plaisir de participer aux Fêtes de la Nouvelle-France à Québec. Cette année, toutefois, je n'ai pas été très actif tant dans la participation aux activités que l'animation de conférences -j'avais la joie d'être accompagné par mon père en visite pour sa première édition de l'événement. Vous me pardonnerez donc de ne pas avoir donné une présentation ni d'avoir organisé une activité.

N'empêche que j'ai été présent presque tout le long des festivités. Cette année, j'arborais avec fierté ma nouvelle tuque modelée à partir d'un artefact trouvé lors des fouilles archéologiques de l'épave du Machault. Tricotée par mon amie Louise, j'étais étonné de découvrir que la laine pure absorbait quand même assez bien ma sueur et donc me gardait plus frais que mon foulard de soie habituel...

Ma copine, Cathrine, a passé l'année à confectionner son costume d'Habitante. Avec quelques pièces empruntées de son amie Marie-Hélène (voir son blogue!), le tout était réussi! 

J'aimerais profiter de ce billet pour mentionner que j'ai adoré l'emplacement temporaire des Fêtes de la Nouvelle-France pour cette année. Le site de la redoute Dauphine s'apprête très bien à l'événement: contrairement à Place Royale, l'endroit offre beaucoup plus d'espace ce qui évite la sensation d'être un festival des sardines entassées. Divisé en plusieurs niveaux, l'endroit est visuellement plus intéressant avec une belle vue d'ensemble. Les reconstituteurs historiques présents ont été unanimes: le parc offre la possibilité d'installer des campements divers, presque impossible en basse-ville. Sans oublier que l'importance historique du site lui donne un cachet irremplaçable! Bref, avec plus d'espace, plus d'ombrage et plus de variété de petits recoins, ce site est l'idéal pour les Fêtes de la Nouvelle-France à l'avenir. Il est à se demander toutefois où se tiendront-elles l'an prochain alors qu'on annonce de la construction à Place Royale et le parc de l'Artillerie où se trouve la redoute Dauphine... les plaines d'Abraham, peut-être? 

Enfin, au-delà du plaisir que j'ai eu à rencontrer plein d'amis, anciens autant que nouveaux, j'aimerais souligner ce charmant couple, lecteurs assidus de mon blogue, qui a insisté de venir me dire bonjour! 

À eux, ainsi qu'à tous ceux et celles que j'ai eu le plaisir de rencontrer cette année, un gros bonjour aussi!

À l'an prochain!

No comments:

Post a Comment