23 February 2017

Philatélie: un timbre russe

La série Bas-de-Cuir immortalisée par la poste russe

Mes lecteurs savent que je suis philatéliste à temps perdu. Je collectionne principalement des timbres en lien avec ces trois sujets: dinosaures et animaux disparus, le folklore et enfin, la Nouvelle-France. Avec les récentes manchettes de scandale entourant la Maison blanche de Trump et l'ampleur de ses liens avec la Russie, je vais m'amuser un peu en vous dévoilant ma pièce de collection préférée portant sur la Nouvelle-France émise par… la Russie!

Pas capable...
J'aimerais introduire ce timbre en vous confiant un secret. Bien que j'adore le film Le Dernier des Mohicans de Michael Mann,  je n'ai jamais pu finir la lecture du roman original de James Fenimore Cooper. Pas capable. D'une lourdeur insupportable, ce roman se lit comme la Bible… Même Mark Twain l'aura sévèrement critiqué. Néanmoins, ce roman est rapidement devenu l'œuvre la plus célèbre de l'auteur et a été adapté dans divers médias, soit à la télé, au cinéma et même en bandes dessinées. En effet, lorsque je parle de la guerre de Sept Ans à quelqu'un qui ne connaît pas son histoire, je n'ai qu'à évoquer Le Dernier des Mohicans pour qu'on ait une image instantanée de la période. Il va sans dire que le roman est devenu au fil des siècles l'un des plus importants et des plus populaires de la littérature américaine.

Mais on pourrait facilement s'étonner de découvrir que le roman a ses amateurs… en Russie! En effet,  les romans de Fenimore Cooper ont été très bien reçus, même pendant l'ère soviétique! Et encore aujourd'hui, Fenimore, le nom par lequel il est connu là-bas, continue de se faire traduire à ce jour.

L'engouement pour l'exotique et l'aventure peuvent certainement expliquer d'une part la fascination pour les livres de Fenimore Cooper, mais il y a aussi le fait que ses romans ont pendant longtemps fait partie des quelques livres étrangers qui n'étaient pas censurés. La culmination de cet passion fut la reconnaissance nationale de la série Bas-de-Cuir (Leatherstocking) par la poste russe en 1989. On ne peut s'empêcher de remarquer qu'il s'agit également de la même année que la tombée du mur de Berlin.  

Le Dernier des Mohicans
Alors que ci-haut j'évoquais l'aspect "exotique" des écrits de Fenimore Cooper, cette série de timbres évoque une image assez comique contrastant la réalité américaine du XVIIIe siècle. D'une part, on y trouve un Huron-Wendat portant une coiffe de guerre appartenant plutôt aux  Indiens des Plaines. Et que dire du jaguar qui fait figure de cougar? Enfin, pour ne nommer qu'une autre critique, il va de soi que la plupart des habits sont anachroniques.

N'empêche, ce curieux mélange d'art soviétique et de littérature américaine me fait sourire à chaque fois que je croise ce timbre dans ma collection, et j'espère qu'elle vous fera sourire aussi.

Sources:


James Fenimore Cooper lui-même est
immortalisé par la poste américaine en 1940.
Un timbre semblable est émis en Russie en 1989.

17 February 2017

Gros yeux

Un brin d'humour après une bière ou deux avec des amis :)













04 February 2017

Mise à jour

Un gros bonjour à mes lecteurs et lectrices,

Je tiens à m'excuser si je n'ai pas été très actif ces derniers mois sur mon blogue. En décembre, je suis allé au Michigan passer le temps des fêtes chez la famille de ma copine. J'y ai passé plus de temps que prévu. Après un retour d'une semaine à Québec, j'ai repris la route (par train) pour rejoindre ma propre famille pour quelques semaines en Ontario. Pendant ce temps, je tente aussi bien que mal de faire avancer ma thèse. Ceci dit, j'ai dû renoncer à de nombreux projets intéressants afin de m'avancer le plus rapidement possible dans ma rédaction et ma recherche. J'espère terminer mon dépôt initial d'ici l'été 2018. 

Toutefois, cela ne veut pas dire que je vais complètement m'isoler comme un ermite, non! J'ai le plaisir d'annoncer que je vais participer au mois de mai à la 22e édition du War College of the Seven Years' War du fort Ticonderoga dans l'état de New York.

Au plaisir de publier des billets un peu plus souvent pour me faire pardonner des derniers mois!

J'ai eu le plaisir de retrouver le nain rouge de Détroit
sous forme d'une bière délicieuse!

Three Rivers... il ne s'agit pas de Trois-Rivières!
On se trouve ici au Michigan!

Ma plus récente lecture de train.
À se procurer absolument!